Terres de Nauze

Jouerait-on, à Beynac, la fable "Le pot de terre contre le pot de fer".

 

Résultat de recherche d'images pour "beynac"

 

https://www.google.fr/search?

q=beynac&source=lnms&tbm=isch&sa=X&sqi=2&ved=0ahUKEwjI6-OT75zUAhVjB8AKHbx4Cu8Q_AUIBygC&biw=

1280&bih=633#imgrc=TLW1lnzC5xBj8M:

 

 

Beynac, paisible bourgade de la Vallée de la Dordogne, entrerait-elle en résistance contre l'autorité départementale… c'est, aux dires du quotidien aquitain Sud Ouest, un peu cela qui semblait se dessiner, hier matin, 31 mai.

Alain Passerieux, le maire de Beynac, dont j'ignore l'appartenance politique, pour autant qu'il en ait une, est l'un des rares maires du département qui n'affirme pas, en permanence, une vassalité ostentatoire sacralisant le président de l'exécutif départemental. Toujours selon le quotidien régional, à pied d'œuvre, il a manifesté son désaccord au chantier de l'évitement de Beynac.

 

Depuis quelques semaines, eu égard à la période de retenue qui semblait se dessiner pour les épisodes électoraux, on pouvait croire et espérer qu'une sage pause allait s'imposer et que l'on allait attendre de mesurer la fluidité de la circulation à Beynac, lors de cette saison estivale 2017, pour voir si, réellement, les travaux considérables entrepris sur la R.D 703 s'avéraient franchement insuffisants et justifiaient le chantier pharaonique qui fait débat ou si, somme toute, on pouvait tout de même franchir ce goulet dans des conditions sécuritaires et acceptables en temps.

 

Hier, à Beynac, aux dires du quotidien aquitain, on n'était pas tout à fait au bord d'un "fleuve tranquille".

 

http://www.sudouest.fr/2017/05/31/travaux-a-beynac-24-le-maire-bloque-la-mini-pelle-du-departement-3492660-1736.php?xtmc=beynac&xtnp=1&xtcr=2

 



01/06/2017
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres