Terres de Nauze

Il fut sous les lauriers belvésois le 22 juin 1958.

 

Valentin Huot  s'est éteint, avant-hier, 21 novembre, à Manzac-sur-Vern.

 

 

Résultat de recherche d'images pour "valentin huot champion de france cycliste 1958"

 

Valentin Huot naquit le 1er mai 1929 à Creyssenssac-et-Pissot. Il décéda à son domicile manzacois .

 

Le riche palmarès de Valentin Huot s'étale sur une décennie qui commença en 1951. Il compta de nombreuses victoires dont le double titre de champion de France des professionnels, 1957 Châteaulin et 1958 Belvès. On le trouve en excellente position, avec plusieurs victoires, Il s'illustra dans le Bol d'or des Monédières, dans la Polymultipliée, le grand prix du Midi Libre et la redoutable ascension du mont Faron dominant Toulon.

 

Ce coureur qui honora notre Périgord dans les grandes manifestations cyclistes, fut de cette époque où l'on citait Louison Bobet, Jacques Anquetil et Raymond Poulidor parmi les plus populaires des tricolores.

 

Revenons un peu sur ce 22 juin 1958 belvésois qui reste dans les mémoires des plus anciens. Cette journée fut particulièrement arrosée. Il pleuvait des hallebardes pendant des heures. Belvès était cependant envahi des adeptes de la petite reine ; et, ce fut la journée où la localité a accueilli le plus de personnes dans son périmètre concurremment, peut-être à la  rigueur, de grandes félibrées, Ce fut une grande journée à la gare avec la réception inédite de plusieurs trains spéciaux.  Pour X Carrère, originaire du Néracais, le chef de gare de l'époque qui terminait sa carrière au piedroit du castrum, ce fut pratiquement sa journée historique. 

 

Cette manifestation fut parfaitement agencée au niveau de sa logistique avec, cependant, une ombre au tableau : un déficit estimé à l'époque à deux millions d'anciens francs, car une grosse faille de maîtrise de billetterie se fit jour. Les inévitables discoureurs de critiques, bien à l'abri de toutes fautes, car ils ne faisaient rien, s'en sont, à l'époque, donné à cœur joie pour des piques assassines.

 

 

Pour la toute petite histoire, j'ai la souvenance d'un détail humoristique qui relevait de l'élégance de Valentin Huot. Il fut candidat dans son village pour les élections municipales des 8 et 15 mars 1959. Il fut mis en ballotage au premier tour. Prenant acte de ce contretemps, il se présenta sur le quotidien régional de l'époque "La Nouvelle République de Bordeaux et du Sud Ouest" avec une demi-veste, attendant le dimanche suivant pour savoir s'il devait faire ajuster ce vêtement en totalité. Le prestige sportif de Valentin Huot ne l'a pas accompagné dans cette consultation.

 

Les obsèques de Valentin Huot seront célébrées vendredi 24 novembre, à 15 heures, à  Manzac-sur-Vern, avant l’inhumation à Creyssensac-et-Pissot.

 

 

 

 Résultat de recherche d'images pour "valentin huot"



23/11/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres