Terres de Nauze

Elle a été reconnue.

 

 

PAYS de BELVÈS 

 

Ce blog, le 12 septembre, dans "La reconnaissez vous ? Volet n° 4"  lança une recherche pour identifier le personnage au cœur de l'image.

 

La recherche, pratiquement tout de suite, amena plusieurs lecteurs à se manifester. Michel Ribette et Michel Laréquie furent ceux qui ont identifié Jeanne -dite Marcelle- de Goïti pratiquement spontanément. 

 

Revenons un peu sur cette figure belvésoise, mère de 13 enfants, qui, par ailleurs, fut une empreinte de la Résistance.

 

Avec un certain recul on peut dire que la Résistance, mouvement pluriel composé de divers rameaux, pour ne pas dire de sensibilités différentes, a laissé ça et là des traces ouvrant des perceptions contrastées. Certains même s'autorisent, sur la seule base de sources controversées, à jeter l'anathème et des jugements de valeur sur des personnages qu'ils n'ont jamais approchés ! Qui, en 2019, est parfaitement placé pour affirmer que le juste chemin était l'itinéraire suivi par ceux-là et, certainement, pas par d'autres ?

 

Il y avait cependant des personnages, a priori, reconnus par tous et parmi eux Jeanne. C'est principalement pour cela que le blog du 12 septembre tourna son regard vers cette belvésoise hors du commun.   

 

 

 

 

 

Soleil 2.jpg

 

 

Jeanne Soubsol naquit à Toulouse le 22 octobre 1910.

Elle épousa, avant la Guerre 1939/1945, Aimé -dit Amade- de Goïti. Les de Goïti ont eu 13 enfants.

Fernand, Michel, Pierrette, Gérard et Bernard sont décédés.

Les de Goïti sont entrés en Résistance et ils ont partagé l'épopée frondeuse quand René Coustelier, alias Soleil, jeune Provençal traça de multiples chemins de maquisards. On trouve, par ailleurs, le nom de de Goïti dans l'opuscule "Parachutages de nuit" de Guy Marty.  Ces parachutages du Camp de César ont été mis en relief, cet été en août, lors d'une manifestation estivale .  

 

Jeanne reçut à Villefranche-du-Périgord, le 1er juin 1986 la médaille du combattant

On reconnait sur la photo la récipiendaire et René Coustellier, alias "Soleil"  en Résistance, et une autre personne qui, semble t-il, doit être Vicente Tovar Lopez-résistant espagnol-.

 

Jeanne décéda à Belvès en novembre 95.

 

 

Soleil 1.jpg

 

Sur cette image on reconnait à l'extrême gauche Marcel-Lucien Borie, alors maire-adjoint de Besse, il est proche du parapluie ouvert et, au centre Jean-Yves Martegoutte, alors maire et conseiller général de Villefranche-du-Périgord. 

 

 

Soleil 3.jpg

 

 

Images Studiopbc Burlotte-Casterot

 



30/09/2019
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres