Terres de Nauze

Les eaux vives sagelacoises mises en valeur par Bruno Marty.

SAGELAT 

 

Notre reporter-photographe international a pris des images, un peu partout sur notre Terre. Il s'avère que Bruno Marty a, parmi ses passions, celle de l'eau : qu'elle soit calme,  dans des lacs, ou agitée par le phénomène des marées ou des tempêtes et cyclones ! Il aime aussi les eaux vives de nos fleuves, de nos rivières et  de nos ruisseaux ; celles qui donnent vie à nos vallons, collines et montagnes. Il a un penchant pour les sources et les fontaines et la source fontaine de Lestang l'avait interpellé, il y a près de 30 ans.

Dans ses reportages locaux, il a mis en relief, les sources mais aussi les mares qui sont des laboratoires de vie aquatique que nous avons trop eu tendance à éradiquer. Bruno aime aussi les étangs et les marécages dont le rôle est sous-estimé...  voire combattu.

 

Les petits plans d'eau, mares et étangs, constituent un habitat essentiel pour de nombreuses espèces animales et végétales. Ils jouent un rôle crucial dans le maintien de la biodiversité régionale. Les services associés à ces écosystèmes vont au-delà et sont également liés à l'éducation, à l'hydrologie, à la culture, à l'esthétique et aux loisirs. Malgré leur importance confirmée, les connaissances nécessaires à leur gestion et à leur conservation, sont encore faibles en comparaison des autres milieux aquatiques. "VertigO. La revue électronique en science de l'environnement".

 

Ces jours derniers, en revenant à Lestang, attention, dans notre culture locale occitane, on n'a pas la même sémantique pour l'étang qui correspond à la vasque d'un bief et la terminologie française qui s'applique à des surfaces aquatiques, en général naturelles, de plus ou moins d'importance [l'étang de Thau, 75 Km2, n'a bien entendu rien à voir en superficie avec l'étang qui fait l'objet de ce reportage de Bruno] et qui, en général, a un exutoire permanent ou accidentellement intermittent, Bruno a poursuivi sa mission d'éclaireur de la nature.

 

 

____________________

 

 

Cliquez sur les images.

 

 

Blog - 01 - Montage fontaine du Branchat 1989-2018.jpg

 

La source fontaine de Lestang photographiée par Bruno, en 1989 et aux derniers jours de l'hiver 2017/2018. L'ouvrage remonte, comme l'indique la pierre supérieure centrale, à 1829. Est-il nécessaire de préciser qu'une source collinaire était, à l'époque, bien plus qu'aujourd'hui, une richesse dans une ferme ! 

Photo © Bruno Marty.

 

 

Blog - 02 - Plan d'eau.jpg

 

Cette retenue d'eau a trouvé son dimensionnement actuel, il y a une quarantaine d'années. Jacques Prunière, que ce blog a présenté, hier, pour un événement privé, qui exploitait alors, diverses parcelles de ce patrimoine foncier, a eu l'idée de renforcer le tout petit étang qu'il y avait là, et le fit agrandir à des fins d'arrosage. Cette retenue d'eau récupère le trop plein de l'écoulement de la fontaine de Lestang. Attention, cette retenue  est profonde de 4 mètres.

Dans l'environnement sylvestre, du lieudit du Village, ce bassin constitue une petite merveille. Il fallait savoir, sans sacrifier l'harmonie bucolique des lieux, trouver une petite surface adéquate propice à l'excavation, pour réceptionner un volume d'eau suffisant pour l'arrosage, en profitant avec  justesse, du trop plein de la fontaine.

 

Photo © Bruno Marty.

 

 

 

Blog - 04 - Montage arrivée-sortie du Branchat dans la mare.jpg

 

Le micro-canal d'amenée de l'ouvrage, partie gauche de l'image.  Votre humble serviteur n'est là, sur l'image, que pour donner l'échelle du décor. Sur la partie droite, le déversoir de l'étang. 

Photo © Bruno Marty.

 

 

Blog - 05 - Pierre - Graphisme - Mare.jpg

 

L'exutoire du bassin. On admire la qualité environnementale de ce sas qui, non seulement, n'altère pas la qualité de l'eau, mais qui  joue le rôle écologique d'un étang. L'eau va rejoindre le Branchat, petit ru collinaire, qui, lui, hélas, depuis près d'un siècle, est devenu un... intermittent du spectacle de la nature. 

Photo © Bruno Marty.

 

 

___________________

 

 

Bruno s'est découvert une franche passion pour le Valech.

 

Le Valech à Ecoute S'il Pleut côté Sagelat.jpg

 

La passerelle d'Écoute-s'Il-Pleut, là où le fossé qui, tout à la fois, servait d'ouvrage de décharge et de déversoir amont du moulin, rejoint le Valech. Un vénérable chemin rural franchit à gué, le Valech. Les charretiers d'antan engageaient leurs attelages dans le gué tandis que les humains empruntaient la passerelle. Celle-ci a été changée, plusieurs fois, au cours du siècle dernier. 

Photo © Bruno Marty.

 

 

Le Valech filant bon train vers Siorac.jpg

 

Victime des orages, la ripisylve subit de plein fouet, les effets de la foudre. 

Photo © Bruno Marty.

 

 

Autoportrait Bruno chasseur d'images.jpg

 

Autoportrait de Bruno sur la passerelle. Il est sur la partie sagelacoise. L'autre rive est carvésoise. 

Photo © Bruno Marty.

 



04/04/2018
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres