Terres de Nauze

Droit de réponse. Françoise Maraval, à son tour, s'échappe.

Depuis le 25 août, pour mettre un terme à la vis sans fin de commentaires où l'agressivité et l'invective s'installaient en vecteurs souverains, j'ai clos la fenêtre "commentaire(s)".

 

 Françoise Maraval.jpg

Françoise Maraval a découvert le blog de Fongauffier-sur-Nauze, le lien qui a précédé l'actuel Terres-de-Nauze, il y a quelques années, en organisant une journée 50 ans après le bac.

Depuis, elle est devenue une abonnée assidue à cette feuille de choux informatique et, bien qu'ayant, depuis quelques mois ou un an, quitté le département, elle est demeurée une lectrice permanente en l'utilisant comme regard sur son pays d'attachement.

Après le billet d'humeur de Michel Scanff, la quiétude du lectorat fut interpellée par des réactions diverses et suscita des dégâts collatéraux. Françoise s'en est pris, bien en dehors du thème de la Voie de la vallée, à deux personnages phares contributeurs du blog, en empruntant une forme directe et abrupte qui n'avait rien de consensuelle et qui, pour le moins, ne pouvait que faire sortir des lignes.

Sa prose, par ailleurs, fit réagir un autre internaute qui n'hésita pas à utiliser le mot de haine.

 

 

Ne voulant nullement rajouter de l'huile sur ce brasier, toujours bien vif, je me contente de publier ce que l'on peut assimiler à un droit de réponse. 

_____________

 

 

Réponse aux questions de François Hache

...


C'est vrai, je les connais très peu mais je les lis et je les observe au cours de certaines soirées qu'ils organisent : une soirée sur les étoiles, une soirées sur les chauves-souris, une pièce de théâtre à Sagelat, l'Assemblée générale du 5 janvier 2020.

Je leur reproche en particulier de ne pas cautionner du pouce levé, quelques articles de P-B Fabre. J'ai pris leur attitude pour du mépris, et je les ai pris en grippe. J'ai été souvent taxée d'hypersensibilité, voire de sensiblerie. J'ai des antennes qui me rendent plus réceptive et je capte des ondes que je ne devrais pas capter... Oui, je me crois utile, même si je suis ridicule. C'est ma marque de fabrique, je suis "1er degré".
Pour rien au monde, je ne voudrais changer.

Je suis revenue sur "le billet d'humeur de Michel Carcenac" du 7 mars dernier à la suite duquel il se fait traiter de "vieillard" par B. Malhache (la classe!!! le représentant de l'EDUCATION nationale ). M. Ribette qualifie ses propos de"terre de nausées". Il est plébiscité par 5 inconscients.
Quel manque de respect pour Michel Carcenac même si il a commis des erreurs. Il s'agit de malveillance. J'ai tout pris de plein fouet...   

...


De grâce, plus de question. Je ne ferai plus de commentaire sauf si je dois me défendre.

 

Françoise Maraval

_____________

 

Sans affirmer, je crois bien que l'expression "terres de nausées" est une forme, certes ironique, qui apparut sur ce blog, cet été, mais son premier emprunt ne reviendrait pas à Michel qui a, peut-être, repris plus tard cette formulation.

 

Ces "pouces levés" qui sont si rarement utilisés sur ce blog -et qui n'étaient pratiquement jamais actionnés sur les blogs antérieurs- peuvent éventuellement faire plaisir à certains, ou attrister. Manifestement, à titre personnel, je les ai employés légèrement et à mauvais escient car, pour moi, cela voulait simplement dire que j'avais bien lu et que je saluais la participation de l'internaute. Dans mon esprit, cela ne voulait pas forcément dire que j'approuvais. François Hache, avec qui nous avons "ferraillé" bien des fois, sur ce point précis, a parfaitement expliqué, en aparté, combien ce pouce levé pouvait être ambigu voire affligeant.

 

___________

 

L'ultime édition active de ce blog, en principe dimanche, sera donc "épilogue". Pour ce dernier papier, je vais rétablir la fenêtre commentaire et là, sous la responsabilité  individuelle de chacune et de chacun, tout le monde, sous la réserve de clairement s'identifier, pourra s'épancher jusqu'à épuisement sans la moindre "modération" informatique.

 





27/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres