Terres de Nauze

Cela se passait, il y a, aujourd'hui, 70 ans

 

Michel Ribette

 

Michel Ribette, aujourd'hui.  Photo © Bruno Marty

 

 

Que se passait-il le 19 février 1950. Le SMIG venait d'être adopté quelques jours avant… Il n'est pas certain, hélas, que tous les cerveaux de notre sphère, aujourd'hui, en bénéficient. A priori, pas d'événement considéré comme important au niveau de la planète. On notera que ce jour-là fut le jour de la Loi n° 50-222, du 19 février 1950. Elle précisa, 44 ans après l'inachevée Séparation de l'Église et de l'État, le statut des ministres du culte catholique au regard de la législation sociale.

 

J'allais oublier, à Belvès, peu de gens savaient que Michel Ribette, dont le père était alors opérateur dans une scierie-parqueterie monplaisanaise, poussait son premier cri. Il allait devenir l'aîné d'une fratrie de huit garçons.

 

Michel, au cours de ses sept décennies, a parcouru les continents, toujours à l'affût de ces phénomènes qui interpellent par leurs conséquences sur l'environnement. Naturaliste passionné, il ne compte pas les milliers d'heures qu'il a consacrées à la cause de l'environnement et pas seulement à la sauvegarde des oiseaux et des chauves-souris. Après avoir épousé la Lorraine et une charmante Messine, pour partager ses joies et ses peines, il est revenu au pays où il nous émerveille par ses connaissances et sa pédagogie.

 

Ce blog de Terres-de-Nauze qu'il honore de ses riches contributions, lui doit beaucoup ; et, pour tout son lectorat, qu'il me soit permis de lui dire, pour nous tous qui l'admirons, bon anniversaire Michel.



19/02/2020
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres