Terres de Nauze

Bon anniversaire Marie-Françoise, conservatrice des mémoires du Moulin du pont.

Aujourd'hui 10 février, c'est l'anniversaire d'une des nôtres, une "Nauzéroise" de cœur. Elle n'a de cesse de penser à son enfance dans le moulin où elle apprit bien des choses sur la vie simple des siens qui gravitaient autour de la filature fongauffiéraine du Moulin du Cros. Chaque jour, elle attend les nouvelles du pays natal. Terres-de-Nauze, pour Françoise, c'est un peu le bulletin météorologique qui lui indique le "sens du vent du pays"... au fait, savez-vous que ce vent dominant de notre bassin de vie, a un nom : c'est le Cers*. Le Cers, porteur de nuages, vient de l'océan. En général, il lui suffit de quelques heures pour nous amener la pluie.

 

Nos voisins de l'Aunis et du Saintonge l'appellent la Galerne. 

 

 

LE MOULIN DU PONT

 

Il était un petit navire 

Il était un petit navire 
Qui n´avait ja-ja-jamais navigué 

Qui n´avait ja-ja-jamais navigué
Ohé! Ohé! 

 

 

M.Fr R

 

Eh oui, il est bien loin le moment navrant où mon grand frère et mes cousins, désireux de s'amuser avec le petit bateau de la "pitchounette" du Moulin du pont, par un geste aussi désordonné qu'incontrôlé, ont lâché ce petit navire emporté par le courant du bief. Ce tout petit navire n'avait ja, ja,  jamais navigué.

 

Personnellement, j'avais le cœur serré devant cette petite, au bord des larmes, qui voyait avec une grosse tristesse, disparaître ce legs composé avec amour par son oncle Marcel.

 

Ce chagrin d'enfance n'est qu'un souvenir  et la petite a bien grandi. Elle est devenue grand-mère mais elle garde toujours, bien précieusement, ses souvenirs d'enfance, les prénoms de ses camarades d'école, y compris ces "grands galopins" qui en se déculpabilisant, n'ont pas mesuré qu'un petit bateau, c'était un bien joli trésor, au même titre qu'une poupée pour une petite fille.

 

Bon anniversaire Françoise. Continue d'être, de la couronne bordelaise où tu vis, la conservatrice de ces racines "nauzéroises" auxquelles tu tiens autant et demeure constante dans ta fidélité notoire et reconnue au sein du lectorat de Terres-de-Nauze

 

Lydie, Serge et Séverin, sans aucun doute, se joignent à moi pour t'envoyer une kyrielle de bises pour ton anniversaire.



10/02/2020
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres