Terres de Nauze

Les "voisinades" du Barry

 

 PAYS de BELVÈS

 

S'il fallait donner un gentilé aux résidents du Barry, écart de la cité, souvent rue en forte pente, on emprunterait, par analogie, la terminologie de "barrysien".

 

Ces "Barrysiens" ont choisi le 12 juillet, la journée des Olivier, fête républicaine de l'Arcanèse, serait-ce une fête mystérieuse, secrète, difficilement explicable et compréhensible pour le sens commun ? Mystère.

 

Nos "Barrysiens" pour le premier vendredi de juillet, organisent une auberge espagnole pour leur "voisinade". Ils invitent des amis d'une autre rampe, celle du Terriol. Il faut bien dire que cette vieille cité dispose de peu de rues parfaitement plates, c'est ce qui fait son charme.

 

Ce vendredi de Messidor, nos "Barrysiens" dans la bonne humeur, ont partagé autant leur amitié que leurs plats. Cette saine animation dans le décor de l'école primaire, rappelle aux "Barrysiens" que les meilleures amitiés se tissent dans ces enclos de l'école, là où l'on apprend à dire bonjour à toutes et à tous.

 


DSCI1532.jpg

  • Une sympathique tablée 

 

DSCI1539.jpg

 

 Là, le conformisme n'a aucune place, seule la convivialité s'impose.

 

 

DSCI1531.jpg

 

C'est une belle journée juillettiste.

 

DSCI1553.jpg

 

 

Mais, bon sang, il me semble reconnaître celle avec qui j'ai partagé le pupitre, pendant quelques années, à  la vénérable école primaire de notre enfance.

 

 

DSCI1556.jpg

 

 

Elles reviendront l'an prochain. Se sèm pas mai que siaèm (siaguèm... pour les puristes) pas mins. Si l'on n'est pas plus que l'on ne soit pas moins.

 

 

Photos Alain Eymet



17/07/2019
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres