Terres de Nauze

Yvette Malaurie n'est plus.

BELVÈS-CARVÈS

 

Yvette Canole-Malaurie vient d'être emportée, le 8 juillet, à Sarlat, par le mal chafouin qui la minait depuis plusieurs mois.

Yvette naquit à la ferme carvésoise de Montauban, le 20 août 1948. Il y a une quarantaine d'années, elle épousa Jean-Claude Malaurie ; et, le ménage se fixa tout d'abord aux confins monplaisano-belvésois de la Combe de l'Agnel puis à l'avenue Eugène Le Roy à Belvès.

 

 

 

 

Yvette Canole.jpg

Yvette qui fut, pendant une dizaine d'années, aide ménagère puis, pendant environ 20 ans, assistante maternelle, était très connue et appréciée, tant dans la commune pivot de Belvès que dans celles de la ruralité profonde environnante.

Yvette, qui avait une fille Sylvie qui lui donna deux petites-filles Cindy et Inès, fut une grand-mère comblée.

La cérémonie d'adieu aura lieu ce jeudi 12 juillet, à 15 heures, à Belvès. Elle rejoindra, vers 16 heures, la sépulture familiale carvésoise.

 

Avec les amis de toujours de la défunte, partageons le deuil éprouvant de la famille Malaurie 

 

 

 

 



10/07/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres