Terres de Nauze

À Siorac, Pétassou n'a pas pu sauver sa tête.

SIORAC-en-PÉRIGORD

 

 

 

Qui est Pétassou, ce personnage imaginaire, toujours mal habillé, suscitant l'hilarité et la dérision ? Les tribunaux populaires, sans hésitation, n'hésitent pas à le condamner. D'où vient-il ? Est-ce un malheureux souffre-douleur, un incompris, un chevalier de l'erreur, un prince de la dérision !

 

Le bloc-notes de Jean-Marie Lamblard, dans ses "Lettres d'archipel"  [histoires, fables, et récits, contes et énigmes de Méditerranée], nous fait découvrir ce personnage transfuge de la Commedia dell’arte. 

 

Le personnage littéraire que nous connaissons sous le nom d’Arlequin, cache sous son masque, une longue histoire. Sorti tout droit des emplois de bouffons du théâtre, au XVIème siècle occidental, il abrite la dernière incarnation d’êtres imaginaires, esprits des bois, divinités, ou démons d’hiver, chargés de symboliser l’obscure obsession millénaire de l’homme qui tente d’échapper aux éléments naturels. 

Ainsi, chacun connaît Arlequin dont le nom évoque la silhouette d’un valet de comédie au costume de satin multicolore. De nos jours, Arlequin n’est plus, en effet, qu’un déguisement enfantin, ou le nom d’un personnage de théâtre plus ou moins comique que l’on rattache automatiquement à la Commedia dell’arte. Arlequin7_2          Pourtant, en remontant le fil de ses origines, nous parvenons jusqu’aux génies de Carnaval, étroitement liés au chanvre, ainsi qu'aux métiers du tissage. Cette piste nous conduira à redécouvrir les diables, ou les "hommes sauvages", qui sortaient pour la Saint-Blaise, dans certains rituels des mascarades d’avant Carême.  Parmi ceux-ci, le "Pétassou" des Cévennes, dont l'habillement, selon un symbole répandu dans toute l'Eurasie, évoque certains costumes de chamans animistes de Sibérie. 

 

 

Laissons là, la lointaine origine de Pétassou qui, de Nice à l'Atlantique, en passant par le Périgordsupplante Arlequin et, grâce à l'excellent reportage photographique de Bernard Malhache, suivons l'émerveillement et la joie des enfants qui, à Siorac, dans la plus pure tradition carnavalesque, l'ont condamné.

 

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU

 

Photo © Bernard  Malhache

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU

Photo © Bernard  Malhache

 

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU
 

Photo © Bernard  Malhache

SIORAC      LES ENFANTS ONT JUGE PETASSOU

 

Photo © Bernard  Malhache

 

Sous le coude.

 

L'alternat. Une forme de circulation bien gérée sur les chantiers.

La soirée hors normes du Ciné-club à Ste Foy.

Jérôme Henocq... ce bénévole qui veut vous faire aimer l'informatique.

Ralph Finkler est venu à Belvès, rencontrer les élèves de troisième.

L'ANACR pleinement satisfaite de l'impact de la cérémonie du Canadier.

Qu'évoquent pour les adolescents, les lieux de mémoire ?

Ce patrimoine que l'on n'a pas su préserver.

Attention, l'ordre séquentiel n'est pas figé. 



18/03/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres