Terres de Nauze

À l'écoute des Troubadours

 Résultat de recherche d'images pour "gareyte troubadours périgord" 

 

 

Afin d'évoquer l'époque des Troubadours, l'association  Entrée des Artistes avait convié Jean-François Gareyte, conférencier de l'Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord. Cette structure, aux multiples activités (danse, musique, langue occitane, théâtre, arts plastiques....) se voit financée par le Conseil départemental.

Celui-ci a tout d'abord rappelé que peu de Périgourdins connaissaient les noms des différents rois d'Aquitaine et l'histoire de ce royaume, qui a précédé le duché du même nom.

Mentionnant l'origine de la population en Aquitaine, J. F. Gareyte souligna la venue des Wisigoths. Ces derniers s'installèrent dans la province romaine, à partir de 416, et rayonnèrent depuis Toulouse,  leur capitale, jusqu'en Provence, et sur la superficie géographique actuelle de la Nouvelle Aquitaine. Leur influence, sur l'Espagne, puis le Portugal, demeure incontestable. La présence Wisigothe eut pour mérite d'apporter une véritable révolution culturelle, car elle permettait aux femmes dans le cadre des héritages, d'exercer les plus hautes responsabilit6s.

Après avoir abordé l'importance des croisades et des chansons de geste, lors de sa précédente intervention à Belvès, il mit I 'accent sur l'arrivée du mouvement des troubadours et du concept de Fin-Amor? Avec l'histoire du duc d'Aquitaine Guilhem IX, ainsi que le rôle central de sa petite fille, Aliénor d'Aquitaine, reine de France et d'Angleterre, duchesse de notre région, dont le nom reste connu par le plus grand nombre.

Après avoir cité les noms de nombreux troubadours, J.F Gareyte, se concentra sur l'apport exceptionnel du troubadour Bertran, de Born, seigneur de Hautefort, auteur de nombreuses poésies en langue d'Oc.

Le public,  enchanté, s'est promis de répondre d la prochaine invitation du conférencier, qui abordera le 15 septembre 2018, à la mairie de Belvès, la vie de Laurence d'Arabie, son Tour de France, à bicyclette, sur les traces du fils d'Aliénor, Richard Cœur de Lion, et son étape à Monpazier.

 

Robert Bellynck [bellynck0324@orange.fr]

 

 

38.jpg

 

Des troubadours déambulant sur la Place d'Armes de Belvès le 5 août 2014. Photo Pierre Fabre. 



17/02/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres