Terres de Nauze

15/11. Vernissage de l'exposition "Le Périgord Noir insolite et graphique".'

 

 

 

Regard chez nos voisins

de la vallée de la Vézère

 

 

Le BUGUE

 

Le Périgord Noir insolite et graphique

 

Il peut paraître prétentieux, chauvin et stupide d'affirmer que l'on est dans le plus beau pays du monde tant notre planète présente de décors extraordinaires. Notre Périgord, à bien des égards, compte certainement tant de sites suscitant l'émerveillement, qu'il faut bien admettre que nous sommes tout de même dans un bon, voire excellent, classement mais évitons l'emphase.

 

Bruno, chasseur d'images, sait, bien sûr, valoriser les êtres humains, en mission pour la survie de la Terre ou tout simplement pour vivre ou survivre dans les espaces menacés par la montée des océans. Il se plaît aussi, naturellement, à admirer les sites d'exception ; et, nous n'en manquons pas avec nos châteaux, nos villages typiques, notre fleuve et nos rivières, nos ouvrages d'art... L'exposition qu'il présente, cette semaine, se dégage de ces clichés. Bruno, avec une toiture prise sous la mousse, comme les peintres, jette l'émerveillement sur des choses simples que l'on regarde fugitivement sans remarquer les finesses des particularités. Bruno s'intéresse aux détails. Une fleur insolite, un arbre étrange, un jeu de lumière aquatique, un banc d'algues où vivent des myriades de résidents aquatiques, les jeux de l'eau, de la nature, du soleil ont constitué la trame de son exposition.

 

Avant-hier, mardi, il a accueilli un poète qui a eu bien du mal à s'échapper. Si ces thèmes vous inspirent, rendez-vous au plus tard, dimanche 18 novembre, à la salle Orieux, porte de la Vézère, où vous pourrez rencontrer Bruno.  

 

 

Photo 01 (1).jpg

 

Christian Léothier, maire du Pays de Belvès, Bruno Marty, reporter-photographe, Jean Montoriol, maire du Bugue, et Maryvonne Piques, maire-adjointe, responsable de la culture. Photo © Christian Lacombe.

 

 

Photo 02.jpg

 

Une image de famille. 

Photo © Bruno Marty

 

 

Photo 03.jpg

 

Il me semble reconnaître un Fongauffiérain s'intéressant aux documents du présentoir ; à droite, mon ancienne condisciple et néanmoins amie, Colette Rigaudie-Talbot. 

Photo © Bruno Marty

 

Photo 04.jpg

 

Autoportrait dans la salle Orieux, porte de la Vézère, © Bruno Marty

 

Photo 05.jpg

 

 

 

Autoportraits dans la salle Orieux, porte de la Vézère, © Bruno Marty



15/11/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres