Terres de Nauze

Une extraordinaire soirée musicale caritative, à ne pas manquer.

 SAGELAT

 

 

 
CASSE - NOISETTE,  Suite pour piano à quatre mains op. 71 PIOTR ILITCH TCHAÏKOVSKI
 
Ouverture miniature, Marche Danse de la fée Dragée, Danse russe « Trepak » Danse chinoise, Danse arabe, Danse des mirlitons, Valse des fleurs
 
Cet ensemble regroupe les huit pièces choisies par Tchaïkovski, pour former la suite orchestrale tirée du ballet créé à Saint-Pétersbourg, en 1892. 
Le soir de Noël, Clara reçoit de son oncle, un casse-noisette. Pendant la nuit, une merveilleuse féerie commence dans le salon, les jouets s'animent et le casse-noisette se transforme en prince...
Cette suite met en scène le monde de l'enfance et de l'imaginaire, au travers de danses caractéristiques délicieusement exotiques. La transcription pour piano à quatre mains fait « sonner » de manière différente, une partition dont la notoriété n'a jamais faibli.
 
 
DEUX DANSES ESPAGNOLES,  extraits du drame lyrique La vie brève               MANUEL de F ALLA
 
Malgré l'absence de représentation scénique en Espagne, après sa composition en 1904, La vie brève valut à son auteur, une reconnaissance internationale. Ces deux danses d'écriture et d'ambiance très différentes font apparaître la subtile stylisation propre à De Falla, de la musique andalouse traditionnelle.
  
DUO " LEBENSSTÜRME" ,  Allegro en la mineur D. 947
FRANZ SCHUBERT
 
Ce duo est l'une des dernières œuvres composées par Schubert, quelques mois avant sa mort, en novembre 1828. Avec la Fantaisie en fa mineur et le Grand Rondo, Il forme la trilogie de ses grands chefs d'œuvre pour piano à quatre mains. Le titre « Lebensstürme », donné par l'éditeur, signifie « Orages de la vie ». De fait, l'Allegro témoigne, dès les premiers accords, dans les registres extrêmes du piano, d'une fougue très orchestrale. Cette introduction est immédiatement suivie d'une réponse plus lyrique et douce. La forme de l'œuvre pourrait laisser penser que Schubert avait l'intention d'en faire un premier mouvement de sonate.
 
 
LE BŒUF SUR LE TOIT ,  Cinéma-symphonie sur des airs sud-américains op. 58    DARIUS MILHAUD
 
Sous-titrée "The Nothing doing bar",
Le Boeuf sur le toit est une farce imaginée et réglée par Jean Cocteau, avec l'aide de Raoul Dufy, sur une musique de Darius Milhaud. Elle fut représentée pour la première fois à Paris, en 1920, à la Comédie des Champs-Elysées. 
 
Sa structure est simple : une trentaine de thèmes d'aspect brésilien s'enchaînent, entrecoupés d'un rondo récurrent introduisant chaque nouveau thème. Milhaud semble n'avoir jamais cité - ni même mentionné – les auteurs de ces musiques véritablement brésiliennes, composées plusieurs années avant le Bœuf sur le toit . Seul le rondo, écrit en douze tonalités différentes, serait entièrement de lui ! Néanmoins, en transformant les harmonies, en superposant les mélodies, selon le principe de polytonalité qui lui est cher, en ajoutant mille couleurs orchestrales aux arrangements originaux, Milhaud livre dans Le B œ u f s u r l e t o i t, un souvenir très personnel de son séjour au Brésil (où il fut en 1916 le secrétaire de Paul Claudel, lui-même ministre plénipotentiaire, à Rio de Janeiro).
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Nathalie et Pierre Calka sont frère et soeur. À la suite de leurs études en conservatoire, ils se sont spécialisés, à titre amateur, dans le piano à quatre mains classique, à partir de 1997. Après avoir obtenu des prix dans plusieurs concours internationaux organisés en France, ils ont commencé à donner des récitals de piano à quatre mains et de deux pianos à Paris (Accueil musical de Saint-Merri, Atrium Magne...) et en province.  Aujourd'hui, respectivement professeur de lettres dans le secondaire et professeur des universités en mathématiques, ils poursuivent ponctuellement leur activité de concertistes, notamment à l'occasion de conférences internationales (Rouen, Marseille...).
 
Leur répertoire varié comprend aussi bien les œuvres maîtresses de Mozart et Schubert que des œuvres méconnues du grand public et qui n'ont parfois jamais été enregistrées.
 
  
 
Illustration de couverture : Raoul Dufy , Le bœuf sur le toit (lithographie, collection Bertin), 1920
CONCERT DE PIANO A QUATRE MAINS, Nathalie et Pierre CALKA, TCHAÏKOVSKI     °    MILHAUD TCHAÏKOVSKI   °   de FALLA   °   Schubert   °   MILHAUD     
 
 
 
ÉGLISE DE SAGELAT – Mercredi 26 juillet 2017 – 21h

 



25/07/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres