Terres de Nauze

Une étude patrimoniale bien conduite.

 PAYS de BELVÈS

 

Quand on a la chance et le privilège, mais aussi l'écrasante charge, de gérer une localité qui se veut être un des plus beaux villages de France, il faut veiller à son patrimoine tant à sa conservation qu'à sa valorisation. C'est pour cela qu'un cabinet d'architectes a établi, à la demande de l'équipe municipale, une étude sur ce patrimoine local, tant intra-muros que dans la campagne diffuse ; car, il y a le patrimoine qui se voit de loin et, autant que faire se peut, il vaut mieux éviter l'apparition de verrues hideuses et stupides.

 

Belvès jouit d'un socle d'exception en campant sur un éperon calcaire, ciselé par deux longues niches, celle de La Brèche et celle de Landrou, dans le proche Villeneuvois, on dirait des "serres", et son architecture se révèle être un équilibre inter-générationnel quasi-parfait de sauvegarde et d'harmonie.

 

Les trois architectes, en une heure, ce lundi 25 septembre, ont su, à merveille, présenter leur constat architectural statique.

 

 

C'est la première strate de ce chantier de sauvegarde. Maintenant, il va falloir s'atteler à ce qu'il faudra faire pour soigner ce petit bijou qui dispose d'atouts qu'il ne faut point gâcher.

 

 

 

 

CIMG5434.JPG

 

Hélène Sirieys, architecte paysagiste, Nathalie Prat, architecte, chef du projet et Marion Sartre, architecte.

 

__________________

 

Le tour de table.

 

 

CIMG5429.JPG

 

De gauche à droite : Noëlle Choublier-Grimbert, René Malaury, Brigitte Pistolozzi, Christian Léothier et Nathalie Garrigue.

 

CIMG5433.JPG

 

Le tour de table. Au premier plan, on reconnaît Noëlle Choublier-Grimbert, une érudite adepte de notre patrimoine. Elle a suivi avec une attention soutenue. Les voisins saints-amandins, eux aussi, ont suivi, mais avec, semble-t-il, une passion moins affirmée.

 

CIMG5432.JPG

 

Le tour de table (suite).

 

 

CIMG5431.JPG

 

Le tour de table (suite et fin).

 

__________________

 

Pour celles et ceux qui n'ont pas encore pu, ou su, aller découvrir l'exposition concrétisant cette étude, elle se poursuit, pour une période indéterminée, dans la salle d'honneur de la mairie.

 

 

Photos Pierre Fabre.



27/09/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres