Terres de Nauze

Un Périgordin au pays des vahinés.

 

 

 

 

Avec 275 918 résidents répartis dans 76 îles habitées, les 4 167 km2  de la Polynésie française font, tout à la fois, figure d'un lointain paradis et d'un espace maritime perdu au milieu de nulle part avec, pour cette population, tout un tas de poncifs aussi ridicules qu'inexacts.

Un des nôtres, Bruno Marty, photographe reporter international, s'est pris de passion pour cet espace maritime qu'il adore ; et, il "démonte" tous les clichés erronés, parfois absurdes, que l'on peut avoir sur la Polynésie, sur ses habitants et sur la féminité dans ces îles qui ne sont pas toujours paradisiaques.

En cette année qui signe un quart de millénaire de présence française dans ces terres lointaines, Bruno va idéaliser la féminité polynésienne, en lui donnant toute sa beauté mais en évitant des raccourcis qui faussent l'image de cette population féminine qui est belle, certainement, mais qui est pudique, laborieuse et responsable.

 

N'oublions pas que notre pays hexagonal résulte d'affrontements, de conquêtes et de redditions. Ils n'ont pas toujours été dans un mouvement de symbiose et de tendresse. Quand l'embryon de la présence française en Polynésie jeta son implant, la Bourgogne n'était française que depuis 1678, par le Traité de Nimègue, soit seulement 90 ans avant que Bougainville n'ait autoproclamé la souveraineté française dans ce sud du Pacifique. À cette même période, la Lorraine devenait française et il faudra attendre 1860, soit 92 ans de plus, pour que la Savoie et le Comté de Nice, à leur tour, deviennent français. Ne parlons pas de Tende qui n'est un canton français que depuis 1947.

 

La Polynésie française figure dans la liste des territoires non autonomes selon l'ONU est une liste de territoires que l'Organisation des Nations unies considère comme non-décolonisés, c'est-à-dire « dont les populations ne s'administrent pas encore complètement elles-mêmes ». La liste a été élaborée début 1946 conformément au Chapitre XI de la Charte des Nations unies, et a été mise à jour par l'Assemblée générale suivant la recommandation du Comité spécial de la décolonisation et de ses prédécesseurs. Source Wikipédia.

 

Qu'il me soit permis, aujourd'hui, de ne point m'aventurer sur ce douloureux sujet de la colonisation qui est un inadmissible outrage aux cultures !

 

Bruno connaît parfaitement l'historicité polynésienne et il s'émeut de raccourcis et poncifs qui l'indignent.  Il aime les Polynésiens dont il remarque les nuances ethniques qui concourent à leur saine vitalité. On trouve dans ces îles, bien des origines culturelles qu'il faut savoir apprécier et aimer.

 

Cette année, la galerie de Bruno sera, à Belvès, dans les vieux murs de son aïeul paternel, un vibrant hommage aux vahinés de tout âge.  Cette exposition sera une belle performance artistique ; mais, elle sera, aussi, un trait d'union intercontinental qui enchantera celles et ceux qui prendront un bon moment pour découvrir sa richesse. Évitez de balayer fugitivement cette exposition, vous passeriez à côté d'un hommage sociétal et aussi à côté d'une kyrielle de clichés, porteurs de témoignages humains sur une vie qui est méconnue pour la plupart d'entre nous.

 

Cliquez sur les images

 

 

Affiche EXPO VAHINES.jpg

 

Montage photographique © Bruno Marty 

« LES VAHINÉS »

l'exposition photographique 2018

de Bruno Marty,

salle Georges Marty

au 10 rue du Fort à Belvès.

 

Du 1er au 31 août. Ouvert tous les jours, de 10h00 à 12h00 et de 16h00 à 18h30.

Une rétrospective sous forme d’hommage appuyé, des Vahinés de mon atoll des Tuamotu que je côtoie, fréquente et photographie depuis 23 ans, maintenant. 

Eternelles Vahinés avec leur éternel pouvoir d’attraction !

Les femmes des îles ont le pouvoir de faire rêver et cette capacité rare semble défier le temps. Soucieuses de leur apparence, sans être pour autant superficielles, elles défendent une certaine conception du charme et de la séduction et malgré le temps qui passe, l’aura des Vahinés demeure.

 

Bruno Marty

 

 

 

Autoportrait - Blog.jpg

 

Autoportrait  © Bruno Marty 

 

 



03/08/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres