Terres de Nauze

Un bijou patrimonial à découvrir ou à redécouvrir.

REDON ESPIC 

un bijou patrimonial  à découvrir

ou à redécouvrir.

 

CIMG6770.jpg

 

 

Anne Bécheau s'entretient avec Bernard Libat, le président de l'association.

 

Perdu au milieu de nulle part, sur la hauteur qui domine le vallon où sourd le Moulant, humble ruisseau d'environ 8 kilomètres, en empruntant de bucoliques voies sylvestres, arrivons à Redon Espic.

Le prieuré de Redon-Espic, site patrimonial qui passe pour être, peut-être, l'établissement monastique le plus énigmatique du Périgord, surprend par la sobriété des lieux, par le calme de ce relief boisé heureusement préservé.

  

CIMG6774.jpg

Si vous voulez découvrir ce prieuré, il est accessible toute l'année et mérite le détour ; mais, si vous voulez profiter d'une visite qui vous fera comprendre bien des choses sur ce lieu mystique, renseignez-vous auprès de l'Office de tourisme cypriote, pour savoir quand Anne Bécheau animera une ultérieure visite commentée de ce lieu. 

Bien entendu, je ne vais pas me hasarder à vous parler du mysticisme de ce prieuré. Ce n'est pas pour éviter d'hypothéquer mon irréductible agnosticisme ; mais, surtout, parce que, bien entendu, je ne me sens aucun droit de disserter sur un sujet dogmatique qui relève de l'intime conviction de chacun. Je n'aurais pas l'insolence intolérante de défier les personnes qui croient à "l'apparition" qui troubla Marie-Jeanne Grave, l'humble bergère adolescente, qui a cru voir une dame toute vêtue de blanc qui lui aurait demandé de favoriser un retour à la vie chrétienne de ses parents.

Anne Bécheau, intarissable sur Redon Espic.

 

Redon Espic, pour celles et ceux qui doutent, ou n'ont aucune conviction religieuse, c'est un merveilleux décor où Dame Nature nous permet de réfléchir, en dehors de la tourmente de notre temps et de nous réjouir que l'exploitation de ce site n'ait pas sacrifié son charme bucolique.

  

 

CIMG6773.jpg

 

Anne, avant la visite, s'entretient avec Henri Bouchard, le maire de Castels.

 

CIMG6782.jpg

 

Pour Anne, le moindre détail a son importance. Ici, elle fait remarquer la traçabilité d'une sépulture au ras du sol.

 

 

CIMG6784.jpg

 

Sous l'immatérielle voûte céleste, les visiteurs apprécient la beauté de la magnifique voûte sylvestre

 

CIMG6795.jpg

  

Anne, à l'extérieur, précise bien des points de l'architecture de ce prieuré, la forme, les appuis, les soustractions et donne des pistes sur tout ce qui demeure encore inconnu. Les visiteurs quitteront Redon Espic, conquis par la qualité didactique d'Anne, sa précision dans ses réponses aux questions et son aisance dans ce domaine patrimonial où elle évolue avec circonspection, lucidité et humilité.

Anne a donné la parole au président de l'association de Redon Espic et au maire de Castels qui, tout en admettant que ce bijou a coûté au financement public, n'a pas impacté le budget castellois.

 

 

N'hésitez pas à rechercher Redon Espic sur la toile.

 

http://lesamisderedonespic.fr/index.php/histoire/historique#historique-du-prieure

 http://lesamisderedonespic.fr/

 

 

http://www.perigordnoir-valleedordogne.com/fr/agenda/manifestations/visite-de-redon-espic

 

 

 

Chargement du sondage

________________

 

Demain, le blog restera en terre cypriote et vous amènera à Berbiguières.

 

Photos Pierre Fabre. 



12/05/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres