Terres de Nauze

La "Route des moulins" ; un odonyme à saisir.

 SAGELAT

 

Olivier Merlhiot soumet l'odonyme aux élus. Photo Pierre Fabre.

 

 

Depuis plusieurs années, la traverse fongauffiéraine est la seule voie publique du village non dénommée. Cela pouvait paraître paradoxal car c'est l'axe majeur du bourg. Cela tient au fait que ce passage est bi-communal. Le conseil municipal de Sagelat a pris la décision de nommer les rues et venelles fongauffiéraines mais ne se sentait nullement autorisé à désigner unilatéralement une voie partagée... de surcroît, avec une commune qui en détient la plus grande partie.

Des travaux mitoyens de génie civil ont ouvert l'interrogation citoyenne et pourquoi ne pas les finaliser avec un odonyme qui soustrairait la traverse de son anonymat et pourrait être un vecteur promouvant le tourisme et l'activité de cette section routière des sillons de la Nauze et de la Ménaurie.

 

L'idée de retenir "Route des moulins" semble avoir fait son petit chemin et n'a rencontré aucune objection des édiles locaux.

Après Mazeyrolles qui, à l'unanimité, a validé cet  odonyme, il y a une grosse semaine, il restait aux édiles sagelacois, à conforter ce premier pas. C'est désormais chose faite depuis jeudi 18 avril car cette soumission aux élus a été admise à l'unanimité.

 

Les élus monplaisanais, sans avoir pris de délibération en ce sens, ont également pris la décision de principe d'aller dans ce sens. Jean-Bernard Lalue tient, cependant, à explorer plus amplement les moindres détails, pour donner à la décision de principe, son côté formel.

Soulignons que l'odonyme "Route des moulins", même admis par tous, ne veut pas pour autant dire que la logistique de l'adressage, méthode coûteuse pour les entités, pour les riverains, est bouclée.  Là, il s'agira de retenir le numérotage métrique, voire décamétrique*, plutôt que séquentiel.

 

Tout ce que l'on peut, dans le court terme, espérer, c'est que la "Route des moulins" avance rapidement et que, sur le terrain, la mise en place des plaques la localisera au plus tôt... pourquoi pas pour la "Promenade des moulins" qui aura lieu le samedi 2 juin prochain !   

 

* Le numérotage des voies publiques, de nos jours, surtout dans les zones rurales diffuses, tend à être métrique ; d'aucuns utilisent la terminologie à l'américaine, cela permet d'être d'une parfaite précision ; mais cela, dans les longues artères, donne des numéros à 3 ou 4 chiffres pour les implants les plus éloignés. En limitant au numéro 9999, pour les très longues voies, il faut admettre le numérotage décamétrique moins précis. Il est néanmoins fort rare de voir des immeubles inférieurs à 10 mètres de façade. La "Route des moulins" du rond-point de Siorac à l'intersection des RD 710 et 660, fait 19,101 Km.   



20/04/2018
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres