Terres de Nauze

L'aréopage des Musées de Belvès reconduit.

 

PAYS de BELVÈS

Cliquez sur l'image

 

 

Bureau Musées.jpg

 

 

De gauche à droite : André Joly, secrétaire, Pierre Marty, trésorier, Marie-Thérèse Lavialle, présidente, et Noëlle Choublier-Grimbert, vice-présidente. Photo Pierre Fabre. 

 

 

Samedi 10 mars, Marie-Thérèse Lavialle, présidente des Musées de Belvès, avait invité les adhérents de son association à venir à l'assemblée générale, pour reconduire le bureau et pour faire le point sur le passé, le présent et l'avenir.

 

L'association se porte fort bien, comme l'indiqua, avec un tout petit point d'humour, son trésorier Pierre Marty qui présenta le bilan fort bien équilibré. André Joly aurait voulu renforcer le collectif des membres ; car, selon les statuts déposés, le nombre correspond exactement à l'effectif minimum. 

Marie-Thérèse parla, certes, des actions passées mais s'attarda un peu sur la particularité que les Musées perdent la salle de l'ancien collège-lycée qui a été attribuée  à d'autres utilisateurs. La vie associative belvésoise s'étoffe et les salles sont fort prisées. De grands projets se font jour mais concerneront beaucoup plus les acteurs de la prochaine mandature municipale que les actuels qui, pour le moment, ouvrent l'itinérance.

Les Musées seront, néanmoins, toujours en excellente relation avec l'exécutif municipal qui n'hésite pas à ouvrir la salle d'honneur municipale pour les activités culturelles.

Monique di Sicco a fait sourire l'assemblée, en disant que cette année 2018 sera, pour les Musées, une année de nomades. Dans cette évolution, Marie-Thérèse rappela le partenariat qui s'affirme avec la soirée de soutien aux Bonnes Bouilles de Bouillac qui aura lieu à Ste Foy. Le blog reviendra, dans la semaine, sur cet événement. Le Ciné-Club se déportera, pour une soirée, à Sagelat. Toutes ces activités associeront, ainsi, la ruralité profonde de ce bassin de vie belvésois.  

 

 

Il reste à trouver un lieu pérenne pour la maquette de Belvès qui, rappelons-le, est l'oeuvre de Georges Rebière et d'André Joly. Cette oeuvre étant, naturellement, à voir et à protéger.

 

Le bureau a été reconduit à l'unanimité.



12/03/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres