Terres de Nauze

La galerie de Bruno Marty à nouveau ouverte depuis le 1er août.

Bruno Marty, qui est maintenant bien connu à Belvès, se réclame citoyen du monde, titre qu'il mérite plus que largement. Il est intervenu, à de multiples reprises, sur les blogs précédant Terres de Nauze. Il est revenu de Polynésie où il passe quasiment la moitié de son temps. Bruno, reporter-photographe, journaliste de dimension internationale, a couvert de nombreux événements sur tous les continents. Pour son retour aoûtien, il consacre son exposition 2017 au seul Périgord-Noir, qui est le terroir de ses aïeux paternels.

Il a valorisé la Nauze, sur les liens informatiques de notre bassin de vie ; et, il a agréablement surpris en pointant des ouvrages d'art quasiment inconnus de la majorité de ses riverains. Il a, aussi, exploré le ciel saint-parducien lors des meetings aériens. Il a présenté de superbes images du patrimoine ferroviaire du Val de Nauze et même au-delà. Il a accompagné les manifestations médiévales belvésoises, les fêtes à l'ancienne fongauffiéraines et parcouru les escarpements collinaires de nos contrées des deux rives de la Nauze et de la Dordogne. Il n'a pas hésité à se jeter dans les eaux très fraîches de notre fleuve pour nous saisir des clichés insolites au niveau de Beynac. Bruno a témoigné, par sa présence, aux journées du livre à Monplaisant où il a représenté son oncle Christian, lui aussi, un talentueux faire-valoir du Périgord dont la qualité de plume n'est pas à démontrer. 

 

Pour ce semestre en cours, Bruno entend bien donner des conférences sur ses travaux. Nos voisins buguois, qui adorent le voir intervenir à la Porte de la Vézère, l'attendent de pied ferme.

 

Pendant tout ce mois d'août, Bruno recevra à sa galerie du 10 rue du Fort à Belvès de 10 heures à 18 heures 30. La galerie sera néanmoins fermée de 12 h à 16 h.

 

L'exposition belvésoise de Bruno porte sur des images d'une très large couronne de 30 Km autour de ce vieux castrum. Elle comporte plusieurs volets dont une partie insolite et une partie essentiellement axée sur le graphisme. Les paysages typiques, de merveilleux points d'eau collinaires, de vénérables bâtisses, des quenouilles de tabac en cours de séchage et le bois de chauffage parfaitement rangé, constituent les meilleurs supports de ses prises de vue.

 

Bruno ne serait pas du tout hostile, si des propriétaires forestiers l'appelaient à mémoriser, par l'image, une pousse de cèpes, en se gardant, bien entendu, d'indiquer avec précision, les lieux de découvertes de ces fantaisies de la nature

 

 

 

Bruno

 

L'insolite au rendez-vous.

 

Bruno

 

La nature, l'eau et l'architecture bien présentes. 

 

Bruno

 

Les merveilles du graphisme.

 

 
Bruno
 
Autoportrait de Bruno. Le reporter international adore l'eau, l'environnement, les chemins de terre, les phénomènes naturels, le patrimoine, la musique et... bien d'autres choses.
 
 

 

Photo © Bruno Marty.



31/07/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres