Terres de Nauze

Le fil rouge de Bernard Malhache. Bigre, elles étaient superbes !

St AMAND-de-BELVÈS

 

Grâce aux archives photographiques de Bernard Malhache, jetons un regard sur un phénomène qui nous interpella.

J'allais oublier ; il paraît que dans un site bien tourmenté, frappé de plein fouet par une force immaîtrisable, par une histoire presque récente [hier à l'échelle du temps] il se passerait, encore, des choses inquiétantes.  Qu'est ce que tu dis, vieille baderne inculte, infecte et béotienne qui ne comprend rien à rien et, qui, par ailleurs... aborde des thèmes  qui ne sont pas "tes oignons" !

 

 

Mais où est-il passé le temps... des morilles ...

  

 

morilles (4)

 

 

Photo d'archives © Bernard Malhache

 

 

 

Pour Jean-Louis Brisse*, exploitant agricole aux Tuillères, écart du Pays de Belvès, sur ce plateau où convergent Grives, Carvès et le Pays de Belvès, tout proche de la pointe sagelacoise de Pétrou, le maître de céans sait où il faut bien observer les bords de chemin, les pentes humides, où les reliefs de souches d'arbres fruitiers en voie de putréfaction qui permettent de surprendre la pousse de fantaisies de la mycologie.

Jean-Louis cultive une passion pour les morilles et sa connaissance de tous les centiares de son domaine, en fait un découvreur hors pair.

Les morilles sont, comme tous les champignons, des découvertes souvent surprenantes... ce sont des caprices de la nature.

 

Cette année 1986, à Tchernobyl, le 26 avril, un pôle de production énergétique ukrainien prit feu. Cette tragédie secoua toute l'Europe de l'Est et interpella la communauté internationale. Ô miracle, cette catastrophe épargna, grâce à ses frontières sûres et bien gardées, un pays plus ou moins hexagonal.

 

 

 

Dégâts collatéraux. Curieux hasard, après cet arrêt à nos frontières de ce nuage terrifiant, des pousses extraordinaires de champignons ont été observées cà et là.

 

Heureusement, nos frontières étaient parfaitement étanches ; à moins, qu'à l'époque, on n'ait voulu nous faire prendre des vessies pour  des lanternes !  

 

 

* Jean-Louis Brisse, à ses heures de passion culturelle, a été un des comédiens de la Troupe de Sagelat, troupe qui, actuellement, sous l'impulsion de son manager Pierre Castets,  travaille sur une rétrospective scénique de six décennies.



29/04/2020
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 222 autres membres